War Heritage Institute

Symposium : L'Amiante au Musée

En témoigne le plan “omgaan met asbest” datant de 2014 en Flandre, la gestion de l’amiante est devenue une priorité dans le pays. Mais qu’en est-il du secteur muséal qui conserve dans ses collections des objets « contenant » de l’amiante ? Déjà en 2019, ETWIE, FARO et d’autres encore ont organisé à ce sujet un moment de réflexion avec pour thème « l’amiante au Musée », une réflexion théorique visant à soutenir les Musées dans le cadre de la gestion des objets contenant de l’amiante.

En 2020, le WAR HERITAGE INSTITUTE agit !

Le WHI désire sensibiliser le secteur muséal aux dangers initiés par la conservation de matières dangereuses et par l’utilisation de produits dangereux dans le traitement des collections conservées en nos murs. N’oublions pas en effet notre responsabilité tant envers leur public qu’envers notre propre personnel !

La prise de conscience quant à la gestion de matériels dits dangereux en milieu muséal est -somme toute – assez récente. En effet, durant des décennies, des objets contenant des substances nocives (de l’amiante par exemple) ou encore des éléments radioactifs (dans le monde de l’aviation) ont été stockés, manipulés, exposés sans la prise de nécessaires mesures de protection des membres du personnel voire des visiteurs. Au-delà des objets eux-mêmes, divers produits furent utilisés dans le combat contre les mites, les insectes divers, les champignons, (...) dans les musées. Que ce soit par manque de connaissances, ou éventuellement par coupable négligence, les conséquences à long terme de cette gestion n’ont pas été mesurées à leur juste valeur.

Le WHI désire donc partager son expertise construite en son sein par le déplacement et la présentation d ‘objets réalisés à 100% en amiante. C’est ainsi qu’un symposium sera organisé le 23 novembre 2020 ayant pour thème la gestion du patrimoine constitué de matières dites dangereuses ; thème étayé par des exemples issus de nos propres collections et du monde muséal belge.

Seront abordés :

  • Détection des objets à risque dans les collections (estimation du risque);
  • Comment présenter l’amiante dans des conditions de sécurité optimales ?
  • Comment conserver le patrimoine « contenant » de l’amiante ?
  • Comment communiquer à propos de l’amiante dans le cadre muséal (interne et externe) et comment évaluer les risques (checklist) ?

Consultez le programme ici !

Inscription gratuite mais obligatoire ! Veuillez envoyer vos coordonnées (nom, prénom, institution, fonction) par courriel à [email protected] avant le 16 novembre 2020.